Management

Guide de gestion du droit de refus dans le contexte de pandémie du coronavirus (COVID 19)

Guide de gestion du droit de refus dans le contexte de pandémie du coronavirus (COVID 19)

Pour mieux comprendre l’enjeu Dans un contexte tout à fait exceptionnel où la population du Québec se prépare à l’isolement prolongé et où les milieux de travail doivent s’adapter, voici un guide pouvant vous être utile à la réflexion face à l’exercice de certains métiers et certaines professions, classés « services essentiels » ou non. D’abord, toutes les entreprises et organisations doivent…

Voir plus

La culture, la culture…c’est quoi au juste?

La culture, la culture…c’est quoi au juste?

La culture comme une histoire de jardinage Quelqu’un m’a demandé l’autre jour : « Marie, mais c’est quoi au juste la culture? Une culture peut se définir de bien des façons. Selon le Larousse, il est dit « qu’une culture est un ensemble de phénomènes matériels et idéologiques qui caractérisent un groupe ethnique ou une nation, une civilisation, par opposition à…

Voir plus

C’est la faute de « toute » ou comment faire pousser un arbre mort

C’est la faute de « toute » ou comment faire pousser un arbre mort

Pour ceux qui me connaissent, j’ai plutôt le pouce vert dans mes jardins et une passion marquée pour la nature. Mes nombreux moments de contemplation me conduisent à plusieurs réponses à mes grands questionnements. Récemment, j’ai eu à remplacer un arbre dans mon jardin. Il était malade depuis un certain temps et l’espèce, un prunier, reconnu pour ce problème. Et…

Voir plus

De la répression à la reconnaissance

De la répression à la reconnaissance

Depuis très longtemps, l’être humain est considéré comme responsable de ses actes, même s’ils sont involontaires. Un évènement indésirable ayant pour cause un comportement humain sera systématiquement justifié par la culpabilité de la personne en question. Mais qu’en est-il de la réelle intention en regard à la reconnaissance des faits? [Extrait de l’article de Marie Laberge paru dans Travail et…

Voir plus

Les défis des nouvelles lois sur le cannabis

Les défis des nouvelles lois sur le cannabis

C’est une discussion sur le buzz du cannabis avec mon partenaire d’affaires et ami, Me Louis-Thomas Deschênes qui m’a inspiré cette formation. Sa vision du droit et ma vision du management et de la gestion de risque ont fait émerger ce produit qui, tout comme nous deux, sort des sentiers battus. Je me rappelle encore la question qu’il m’a posée…

Voir plus

La conformité…comme la paix dans le monde!

La conformité…comme la paix dans le monde!

Une expérience vécue en 2017 chez un nouveau client et en voie de se régler dans les prochaines semaines, m’a inspiré ce billet. Voici l’histoire. Face à un enjeu de surveillance par la CNESST, de très près d’ailleurs, on décide de se faire accompagner face à l’insistance de l’organisme de surveillance. On prend alors contact avec moi et on m’explique…

Voir plus

Le droit à la déconnexion

Le droit à la déconnexion

Voyons ensemble à comprendre les causes à l’origine des effets sur la qualité de vie au travail, ainsi que le mode de gestion de la prévention des conséquences dans un cadre sans législation à ce sujet. [Extrait de l’article de Marie Laberge paru dans Travail et santé, décembre 2017, vol.33 No 4] Avantages de la connexion Le travail en mode connecté présente…

Voir plus

Santé mentale, un enjeu à la fois humain et économique

Santé mentale, un enjeu à la fois humain et économique

De plus en plus d’organisations se préoccupent de la santé mentale de leur personnel. Pas étonnant, chaque semaine, 500 000 Canadiens sont incapables de travailler pour ces raisons totalisant 70% des coûts d’invalidité. Au Canada, 1 réclamation d’invalidité sur 3 est liée à la santé mentale. Partant du principe que la population adulte passe le plus clair de son temps…

Voir plus

La force de persuasion SSE

La force de persuasion SSE

Pourquoi remettre en question le modèle traditionnel de gestion et permettre aux personnes de choisir de prévenir librement ? Simplement parce que l’humain agit plus souvent sous l’influence des émotions que du rationnel. Pouvoir choisir, c’est faire le choix de réduire les événements engendrant des pertes humaines et économiques dans les organisations, et par conséquent, adhérer à la valeur. Prendre…

Voir plus